Check-list pour votre déménagement

Avez-vous pensé à tout ?

Crayon rouge qui coche les cases du check-list

Un déménagement nécessite une organisation bien huilée, qui se prépare minutieusement en amont et se peaufine encore après le jour J. Ainsi, de nombreuses démarches administratives vous incombent et ne tolèrent aucun oubli.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons une check-list des formalités que vous devrez mener à bien pour être parfaitement en ordre dans votre nouveau nid douillet.

 

3 mois avant le jour J

Propriétaire ou locataire ?

Si vous êtes locataire, prévenez le propriétaire de votre intention de quitter les lieux. On estime qu’un préavis de 3 mois doit être observé, à condition que le bail ait été enregistré. Cette rupture anticipée donne droit au bailleur à une indemnité, d’un montant qui équivaut à 1, 2 ou 3 mois de loyer selon que le bail est rompu dans la 1re, la 2e ou la 3e année du contrat. Pour en connaître les conditions exactes, référez-vous à ce dernier. Profitez ensuite de ce délai pour procéder aux éventuelles réparations qui vous incombent, dresser l’état des lieux ou convenir avec votre propriétaire des futures visites.

Les propriétaires, quant à eux, devront vraisemblablement mettre en vente ou en location leur bien. Pour ce faire, ils pourront contacter une agence immobilière, qui prendra en charge toutes les démarches. Ils devront toutefois s’y prendre à l’avance : comptez au minimum 3 mois avant le jour J pour entamer le processus, mais le plus tôt sera le mieux.

Soyez prévoyant !

Contactez une entreprise de déménagement afin de transporter l’intégralité de vos biens jusqu’à destination en toute sécurité. Pour ce faire, communiquez-lui la date du déménagement, une estimation du volume à acheminer, la présence d’éventuels étages ou d’un ascenseur, etc.

Choisissez en outre le moment le plus opportun : préférez un jour de semaine plutôt que le week-end, durant lequel les prix peuvent grimper. Certains employeurs octroient à leur personnel un jour de congé exceptionnel le temps de leur déménagement : renseignez-vous auprès du service RH de votre entreprise ! Assurez-vous également que vos quartiers de départ et de destination ne seront pas fermés à la circulation pour cause de marché, brocante ou travaux à la date souhaitée.

Aussi ces professionnels pourront-ils vous conseiller de louer un lift afin d’évacuer par la fenêtre le mobilier qui serait trop imposant pour votre cage d’escalier. Si tel est le cas, il convient de réserver un emplacement sur la voie publique auprès de l’administration communale dans les délais impartis, allant de 3 à 7 jours ouvrables dans la majorité des cas. Des panneaux d’interdiction de stationnement seront ainsi installés en fonction de la longueur du camion lift ; à défaut, ce dernier ne pourra pas se stationner devant votre domicile.

Si vous transportez des objets de valeur, vous pouvez en outre souscrire une assurance complémentaire tous risques, qui les couvrira pour toute la durée des opérations. Veillez également à louer un garde-meubles si nécessaire : ce dernier pourra accueillir vos effets personnels le temps du déménagement ou pour une plus longue période, si votre nouveau logement ne peut pas accueillir l’intégralité de votre mobilier, par exemple.
 

1 mois avant le jour J

Prenez contact avec vos différents fournisseurs (eau et énergie) afin de leur notifier votre changement d’adresse. Ainsi, le moment venu, ils pourront fermer vos compteurs et procéder aux relevés afin de les transmettre aux nouveaux propriétaires ou locataires. Vos abonnements internet ou télévision ainsi que votre ligne fixe seront transférés à votre nouvelle adresse.

De nombreuses autres personnes ou institutions officielles devront être prévenues de votre nouvelle adresse : votre employeur, votre banque, votre éventuelle caisse de paiement des allocations de chômage ou votre syndicat. N’oubliez pas non plus l’école de vos enfants. De manière plus anecdotique, vous avez sans doute transmis votre adresse à des magasins en souscrivant une carte de fidélité, à des journaux et magazines en prenant un abonnement ou à des associations auxquelles vous seriez affiliés ; il vous revient également de leur transmettre l’adresse de votre nouveau domicile.

Vous n’avez pas le temps de prévenir tous ces organismes de votre changement d’adresse ? Do My Move, un service payant proposé par La Poste, vous permet de faire suivre votre courrier sur une période de 3 mois minimum, que cela soit sur le territoire national ou à l’étranger. Pour profiter de ce service et ne rater aucun courrier important, veillez à en faire la demande au moins 2 semaines avant votre déménagement.

Et après ?

Vous venez de déposer votre dernier carton de déménagement ? Vous avez à présent 8 jours ouvrables pour vous rendre à l’administration de votre nouvelle commune afin de vous signaler au service population. Un agent de quartier sera ensuite envoyé à votre nouvelle adresse sans que vous soyez prévenu de cette visite afin de vérifier qu’il s’agit bien de votre résidence principale.

Grâce à cet enregistrement, d’autres instances seront automatiquement prévenues de votre déménagement, ce qui vous dispense d’effectuer vous-même la démarche : le CPAS, la mutuelle, la caisse d’allocations familiales, la sécurité sociale…

Si nécessaire, demandez une carte de riverain à votre nouvelle maison communale, afin de pouvoir aisément stationner votre véhicule dans votre rue. Signalez également à la banque de données relative aux animaux identifiés par puce électronique que votre ami à 4 pattes a également changé d’adresse.

Assurez-vous enfin que votre nouveau logement est assuré en transférant votre assurance habitation afin qu’il soit protégé des vols et incendies. Ce transfert ne doit être effectué qu’à partir du jour de votre emménagement, votre ancien logement restant entièrement sous votre responsabilité jusqu’à cette date.